Jan.01

La prévision budgétaire – BTS MUC – 2011

Dans la prévision budgétaire, il faut prendre en compte plusieurs types de budget :

A) Budget des ventes

Le budget des ventes se réalise en 2 étapes :

  • Le programme des ventes : répartition des ventes en 2 étapes
  • Budget des ventes : expression monétaire des programmes de la vente

 

B) Le budget des approvisionnements

1) Le principe

Il organise dans le temps les achats prévisionnels. Pour cela il doit intégrer un certain nombre de contrainte:

  • Les fournisseurs : imposent des délais de fabrication et de quantité minimale à commander.
  • L’acheminement : avec les délais de livraison et les quantités minimal ou maximal a commandé.
  • Le stockage : la capacité de la réserve

Il prendra en compte également les éléments de coûts et des risques de rupture de stock.

2) Les modalités

Comme  pour le budget des ventes, on passe successivement  du programme d’approvisionnement exprimé en quantité au budget d’approvisionnement exprimé en valeur

Pour établir le programme d’approvisionnement, on distingue 2 cas de figure :

  • Soit La consommation est régulière : on applique la méthode Wilson, on commande alors a période ou a quantité fixe (N= racine de [(C *T)/2P])

C = coût          T=taux de possession P = coût de passation d’une commande

Cela permet de calculer le nombre de commande nécessaire.

  • Soit la consommation est irrégulière: a quantité constante et période variable ou a période constante sur quantité variable

3) Le budget des charges

Les principales charges de distribution : elle comprenne l’ensemble des charges liée à la mise en place des produits et a leur proposition à la clientèle. Le rôle

Le rôle du manageur : très souvent le manageur a la responsabilité  de budgété ses charges de personnel, pour évaluer ces dernière il mesurera notamment la productivité du personnel

4) Le budget des investissements

Il recense l’ensemble des dépense dont ‘l’utilisation dure plus d’une année. Ex : meubles, voiture, vêtement. Les investissements sont réalisés par un plan de financement qui se traduit le plus souvent par le versement d’un acompte puis du versement périodique

 

 

C) Le budget des charges

 

1) Les principales charges de distribution

Elles comprennent l’ensemble des charges liées à la mise en place des produits et à leur proposition à la clientèle (comprend salaire des vendeurs, frais commerciaux, charges d’administration commerciales)

2) Rôle du manageur

Très souvent le manageur a la responsabilité de budgéter ses charges de personnel. Pour évaluer ces dernières, il mesurera notamment la productivité du personnel.

D) Le budget des investissements

Il récence l’ensemble des dépenses dont l’utilisation dure plus d’une année (ex : nouveau meuble, voiture, matériel informatique). Les investissements sont réalisés par un plan de financement qui se traduit le plus souvent par le versement d’un acompte puis des versements périodiques sur une certaine durée.

E) Le budget de TVA

Pour établir le budget de TVA, il convient de prendre en compte la TVA collecté sur les produits vendus, la TVA déductible sur les produits achetés, et enfin la TVA a décaissé qui est la différence entre les 2

 

Exemple:

CATTC : 3 000 000 €

Cout achat des marchandises : 2 000 000 €

TVA : 19.6 %

 

TVA collecté : 3 000 000 / 1.196 = 2 508 361 => 3 000 000 – 2508361 = 491639

TVA déductible : 2 000 000/ 1.196 =1 672 241 => 2 000 000- 1672241 = 327 759

TVA décaissé = 491639 – 327759 = 163880

 

F) Le budget de trésorerie

Il compare les flux de recette et de dépense. C’est un document de synthèse de tous les autres budgets. Il doit être en équilibre : son solde cumulé doit être supérieur à 0.

Période 1 2 3
Total encaissement 100 100 150
Total décaissement 80 120 80
Solde trésorerie 20 -20 70
Cumul trésorerie 20 0 70

 

 

 

Share this Story:
  • facebook
  • twitter
  • gplus

A propos de Gaetano Notorio

Laisser un commentaire